POMPES FUNEBRES THOMAS (23) : Question-Réponse

Lors d’un décès, que faire ?

Nous sommes à votre écoute pour vous renseigner le moment venu (décès un jour férié, délais pour le transport du corps, admission en chambre funéraire ou retour au domicile, soins de conservation…) et pour vous soulager des démarches les plus urgentes.

La liberté de choix ?

Vous avez le libre choix de l'entreprise de pompes funèbres pour l’organisation des obsèques d’un proche.

Pour précision : Nul n’a le droit d’imposer, ni même d’influencer, une famille dans son choix d’une entreprise de pompes funèbres pour exécuter une prestation. La famille doit rester entièrement libre. À ce titre vous pouvez demander la liste officielle établie par la préfecture des opérateurs funéraires habilités que tout établissement de santé public ou privé, toute mairie ou chambre funéraire doit être en mesure de produire.

Retour au domicile où en chambre funéraire ?

Chacun est libre de sa décision (sauf décès sur la voie publique où l’admission en chambre funéraire est obligatoire).

Les chambres funéraires offrent aux familles un lieu intime permettant de se recueillir et de recevoir les personnes qui souhaitent rendre un dernier hommage au défunt.

Au domicile, il restera toujours la dernière image du disparu.

Inhumation ou Crémation ?

  • L’inhumation peut avoir lieu dans une concession existante à laquelle le défunt a droit. S’il ne possède pas de concession, il est possible d’en acquérir une dans le cimetière de la commune du lieu de décès ou dans le cimetière de la commune du lieu de résidence.
  • La crémation a lieu dans le crématorium choisi par la famille. Il en existe plus de 150 en France.

La destination des cendres :

l’urne peut être déposée :

  • dans un columbarium
  • dans une sépulture de famille
  • scellée sur celle-ci

les cendres peuvent être dispersées :

  • au jardin du souvenir
  • en pleine nature

  • en pleine mer